Cours de chant : le classement des voix

university-chorale

Aussi riches que variées, les voix humaines empruntent différents registres qu’il serait bien de les classer selon leurs tessitures. En effet, les femmes tout comme les hommes ont chacune une voix spécifique, d’une portée aiguë à la basse, avec une certaine vibration ou au contraire avec une certaine finesse et légèreté. Ci-après un classement qui facilite la distinction des types de voix féminines et masculines.

Les différents types de voix féminines

une-chorale-temoignageSelon la tessiture vocale d’une femme, on peut distinguer différents types de voix féminines : le soprano, le mezzo-soprano et l’alto. Sur un classement au niveau de l’octave, le soprano est une voix extrêmement aiguë, le mezzo-soprano se situe au niveau moyen, le contralto et l’alto correspondent respectivement à une voix creuse et à une voix très basse. Sur ces quatre niveaux de tessitures, on peut encore distinguer des nuances que les chanteurs lyriques connaissent très bien. En effet, en commençant de la voix fortement aiguë et en descendant progressivement vers la voix basse, on peut distinguer, le soprano colorature, le soprano léger, le soprano lyrique, le soprano lirico-spinto, le soprano dramatique, le mezzo-soprano colorature, le mezzo-soprano lyrique, le mezzo-soprano dramatique, le contralto et l’alto. Chaque niveau de tessiture vocale a sa propre puissance, ce qui définit la percussion de la voix.

Les différents types de voix masculines

voix-masculinDe même que les voix féminines, on peut classifier les voix masculines comme ceci, du son aigu au son grave : le ténor, le baryton, la basse. Le ténor est une voix portante comme celle de Luciano Pavarotti, le baryton correspond à la voix parlée tandis que la voix basse est employée surtout dans la musique slave. On peut affiner les nuances en distinguant, le ténor léger, le ténor lyrique, le ténor dramatique, le ténor dramatique héroïque, le baryton lyrique, le baryton dramatique, le baryton-basse, la basse bouffe, la basse chantante et enfin, la basse profonde.